Particulier : Nos solutions

L'immobilier

Investir dans l’immobilier permet via l’immobilier locatif notamment de bénéficier de revenus réguliers immédiats ou différés dans le temps.

En souscrivant des parts de SCPI, vous investissez et diversifiez votre épargne à long terme dans l’immobilier indirect dit pierre-papier.

La mise de départ est réduite et très accessible en fonction du prix de la part. Les formalités sont simples, vous n’avez pas besoin d’aller chez le notaire (pas de frais notariés) et vous n’avez pas de préoccupations liées à la gestion locative.

Investir dans des SCPI vous permet de percevoir des revenus complémentaires et/ou de réduire vos impôts.

En fonction de votre besoin, il existe 2 types de SCPI :

  • Les SCPI de rendement investissent principalement dans l’immobilier professionnel (bureaux, commerces, Ehpad, locaux d’activité, entrepôts…) et affichent deux à trois fois plus de rentabilité que les fonds en euros des contrats d’assurance-vie et 8 fois plus élevé celui du livret A. Elles sont conseillées pour un investissement à long terme de manière à générer un revenu complémentaire ou une plus-value, idéales pour préparer la retraite.

Les revenus locatifs sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers et sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Toutefois, en cas d’acquisition de parts dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie, les revenus encaissés sont totalement défiscalisés tant qu’ils sont réinvestis dans le contrat

  • Les SCPI fiscales investissent dans l’immobilier résidentiel et sont généralement adossées à un dispositif défiscalisant (Pinel, Malraux ou déficit foncier), elles s’adressent aux contribuables à la recherche d’outils de défiscalisation. Au choix, elles permettent de réduire ses impôts ou ses revenus imposables.
  • Les frais d’entrée peuvent aller de 8 à 10 % selon les contrats, aussi ce type d’investissement doit être envisagé à long terme de manière à générer un revenu complémentaire ou une plus-value permettant d’absorber à minima ces frais équivalents à ceux payés à l’achat d’un bien immobilier en direct.
  • Les revenus locatifs sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers, donc soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.
  • La souscription de SCPI fiscales est impossible sur un contrat d’assurance vie.
  • Durée des placements : il s’agit d’un placement à long terme, la durée minimale de conservation des parts recommandée est de 10 ans

DISCLAIMERS

Liste non exhaustive et non contractuelle. Cet article est une présentation simplifiée et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement.

Avant tout investissement, il est fortement conseillé à tout investisseur, de procéder, sans se fonder exclusivement sur les informations fournies dans cette présentation, à l’analyse de sa situation personnelle ainsi qu’à l’analyse des avantages et des risques afin de déterminer le montant qu’il est raisonnable d’investir. Pour une information complète sur les orientations stratégiques et l’ensemble des frais, nous vous remercions de prendre connaissance du prospectus, des DICI et des autres informations réglementaires accessibles sur simple demande auprès de notre cabinet.

Retour haut de page