Entreprise : Nos solutions

Compte-titres

Le Compte-Titres vous permet d’investir sur tous types de titres tels que les actions, les obligations, les parts de fonds commun de placement (FCP), les actions de SICAV (société d’investissement à capital variable), les bons de souscription, les warrants, les ETF ou trackers.

Vous pouvez détenir autant de comptes-titres que vous souhaitez sous la forme de compte individuel, d’un compte joint ou d’un compte indivis détenu en nue-propriété ou en usufruit.

  • À la différence du PEA, il n’existe aucun plafond et il n’y a aucune limite de retrait. Vous pouvez acheter et vendre vos titres sans aucune restriction.
  • Le compte-titres ordinaire peut être clos à tout moment.
  • Vous pouvez aussi transmettre, dans le cadre d’une donation, votre compte-titres à la personne de votre choix.

La fiscalité :

Depuis le 1er janvier 2018, les gains réalisés sur la revente d‘actions détenues dans un compte-titres sont soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30%. Le PFU est composé d’un prélèvement fiscal de 12,8% et d’un prélèvement social de 17,2%. Les dividendes et les revenus d’obligations sont également soumis au PFU selon les mêmes modalités. Il s’agit là du mode de taxation par défaut.

En fonction de votre Taux Marginal d’Imposition et sur demande, vos gains et revenus boursiers peuvent être taxés cette fois dans le cadre de l’Impôt sur le Revenu (IR).

Les risques d’investissements 

Investir dans des titres financiers comporte des risques liés à la fluctuation des marchés boursiers : ni le capital, ni le rendement ne sont garantis. Vous devez donc être prêt à accepter de perdre tout ou partie de l’épargne investie.

Pour réduire les risques, pensez à diversifier vos placements au sein de votre compte-titres, en choisissant différents titres financiers, sur des secteurs et zones géographiques variés, etc.

Les frais :

  • Les frais de gestion peuvent être nombreux : frais de bourse, tenue de compte, droits de garde, gestion conseillée etc.
  • Des frais de clôture ou de transferts peuvent vous être facturés par l’établissement cédant.

DISCLAIMERS

Liste non exhaustive et non contractuelle. Cet article est une présentation simplifiée et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement.

Avant tout investissement, il est fortement conseillé à tout investisseur, de procéder, sans se fonder exclusivement sur les informations fournies dans cette présentation, à l’analyse de sa situation personnelle ainsi qu’à l’analyse des avantages et des risques afin de déterminer le montant qu’il est raisonnable d’investir. Pour une information complète sur les orientations stratégiques et l’ensemble des frais, nous vous remercions de prendre connaissance du prospectus, des DICI et des autres informations réglementaires accessibles sur simple demande auprès de notre cabinet.

Retour haut de page