Actualités

Bilan des marchés du 30 mai 2022

Actualités financières

Nous vous proposons de découvrir un nouveau bilan des marchés de la semaine passée, rédigé par Vincent BARBIER, gérant de Proximité Courtage et du Groupement Proximité Partenaires Conseils.

La fin de la décrue ?

Les indices américains ont enfin sorti la tête de l’eau après avoir bu la tasse sur ces deux derniers mois qui auront marqué le plus long bear market* depuis l’éclatement de la bulle internet en 2000.

Le marché semble avoir le sentiment que les mauvaises nouvelles accumulées depuis le début de l’année sont dorénavant intégrées dans les cours de valorisation avec un consensus sur le fait que les actions de certains secteurs se sont dégonflées retrouvant ainsi des niveaux permettant de retrouver un appétit pour le risque.

Mercredi, le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale a joué le rôle de catalyseur pour les marchés financiers, les membres de son comité ont certes estimé que plusieurs hausses de taux seraient probablement nécessaires pour lutter contre l’inflation, mais les investisseurs ont préféré retenir avec soulagement que la banque fédérale américaine n’irait pas au-delà de 50 points de base sur ses futurs relèvements.

Sur la semaine, le Nasdaq a rebondi avec vigueur de 6,84% imité par le S&P 500 qui progresse de 6,58%.

En Europe c’est également le vert qui a dominé; l’EuroStoxx 50 est en hausse de 4% et le CAC 40 porté les secteurs bancaires et du luxe (Crédit agricole +8,27%; Kering +8,6%; LVMH +6,61%) fait presque aussi bien avec un gain de 3,7% .

La semaine sera marquée par les premières dates de rappel de deux fonds d’investissement proposées par notre groupement Proximité Partenaires Conseils en mai 2020 et mai 2021.

Nos positions de conviction sur les principales entreprises européennes qui tirent leurs revenus du secteur énergétique devraient s’avérer payantes au regard de la performance des sous-jacents(1) depuis le lancement de nos produits Proximité Horizon Pétrole Mai 2020 +57,68% et Proximité Horizon Pétrole Mai 2021 + 33,63%.

Point sur notre fonds Panorama Patrimoine

Au cours de la semaine, nous avons considéré que l’annonce de nouvelles mesures des autorités chinoises, afin de relancer l’économie domestique, pourraient impacter la balance commerciale du pays et par conséquent, affaiblir la devise à court terme. Ainsi nous avons couvert partiellement l’exposition au yuan du portefeuille (-4,2%) détenue au travers de fonds obligataires. Par ailleurs, suite à la publication des minutes de la Fed, la divergence dans les anticipations de la politique monétaire de la Fed et de la BoJ nous semble arriver à un sommet. Nous avons donc profité du faible niveau de valorisation du Yen pour nous positionner sur la devise (+3%). Nous avons également été amenés à ajuster l’exposition du portefeuille au marché US en levant nos couvertures sur le secteur des technologies (+1,7%) qui pourrait temporairement rebondir. Enfin, la thématique inflationniste nous paraissant toujours d’actualité, notamment en Europe, nous avons acheté des obligations indexées à l’inflation (+2%).

Le fonds Panorama Patrimoine est stable sur la semaine.  Le fonds a bénéficié du rebond des valeurs bancaires et minières, ainsi que de l’appréciation des matières premières et de la baisse des taux aux États-Unis tandis que la baisse des actions US et chinoises ont été les principaux freins. Le fonds affiche une performance 2022 de -6,34% (au 24/05) avec une exposition actions rehaussée à 28,9% au 30/05.

Source : Amilton au 30/05/2022

Pour tout renseignement complémentaire, contactez un conseiller.

DISCLAIMERS

Pour une information complète sur la stratégie du support et l’ensemble des frais et risques, nous vous remercions de prendre connaissance du DICI disponible en suivant les liens (survol sur le nom des fonds), et sur simple demande auprès de notre siège. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Risque de perte en capital. Avant tout investissement, il est fortement conseillé à tout investisseur, de procéder, sans se fonder exclusivement sur les informations fournies dans cette newsletter, à l’analyse de sa situation personnelle ainsi qu’à l’analyse des avantages et des risques afin de déterminer le montant qu’il est raisonnable d’investir.

Les informations contenues dans cette newsletter sont arrêtées en date de publication de celle-ci et ne sont donc pas valables dans le temps.

(1) Source des données : Six ID au 27/05/2022. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

*«Bear market» : un bear market correspond à une période où les baisses des prix persistent.
Retour haut de page