Actualités

Bilan des marchés du 21 novembre 2022

Actualités financières

Nous vous proposons de découvrir un nouveau bilan des marchés de la semaine passée, rédigé par Vincent BARBIER, gérant de Proximité Courtage et du Groupement Proximité Partenaires Conseils.

Les banques centrales n'ont pas sifflé la fin du match

Septième semaine de hausse d’affilée pour le CAC 40 qui grappille 0,76% et s’offre un rebond de près de 18% depuis fin septembre !

Ce rallye s’explique par la publication des bons résultats des entreprises au 3ème trimestre, l’espoir de la réouverture du marché chinois (qui reste fragile; Pékin ayant décidé d’instaurer de nouvelles restrictions sanitaires suite à une augmentation des cas de covid-19) et les premiers signes de désinflation depuis le lancement du programme de resserrement monétaire appliqué par les banques centrales.

Le secteur de la tech ayant particulièrement souffert depuis la hausse des taux avec pour exemple l’indice NYSE FANG+ (regroupant Amazon, Alphabet, Apple, Meta, Netflix, Tesla, Nvidia ainsi que deux valeurs chinoises Alibaba et Baidu) qui a lâché 70% du rallye post-covid, a retrouvé récemment l’intérêt des investisseurs.

La perspective d’une politique monétaire plus conciliante couplée aux plans d’économie drastiques a profité à des valeurs comme Meta (maison mère de Facebook) qui a rebondi de plus de 20 % en novembre.

Les sociétés technologiques chinoises ont profité elles aussi de ces catalyseurs, l’indice Golden Dragon qui les représente s’est envolé d’environ 33 % depuis fin octobre.

La prudence reste néanmoins de mise et les membres de la Fed n’ont pas manqué de rappeler qu’un retour à une politique monétaire plus accommodante n’était pour le moment pas d’actualité.

Le  président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, estime que la hausse du loyer de l’argent n’a eu « que des effets limités sur l’inflation observée » et qu’il faudrait atteindre au minimum 5% l’année prochaine, selon lui voire 7% pour ramener l’inflation à l’objectif de la Fed, soit 2%.­

Point sur notre fonds Panorama Patrimoine

Dans ce contexte, retour au calme sur les marchés financiers, le MSCI World affiche une performance négative sur la semaine à -0.57% en USD et -0.48% en EUR. Les actions de la zone euro affichent une bonne tenue (+1.46%), tandis qu’après leur rebond de la semaine précédente les actions américaines abandonnent 0.64% en USD. Enfin les actions chinoises s’apprécient de 3.85% en HKD et 4.12% converties en EUR.

Coté obligataire; semaine de détente en Zone Euro, avec le 10 ans allemands qui a baissé de 15 bps et le 5 ans de 10 bps. Aux Etats-Unis, le 5 ans s’apprécie de 7 bps sur la semaine, alors que le 10 ans est stable.

Sur la semaine, le fonds Panorama Patrimoine affiche une performance positive profitant de la bonne tenue des actions chinoises et de nos positions d’arbitrage de courbe en zone euro : vendeur du 5ans/acheteur des parties longues. En fin de semaine, nous avons renforcé notre exposition aux obligations indexées inflations. Nous pensons en effet, comme l’ont d’ailleurs répété certains banquiers centraux américains au cours de la semaine, que le retour de l’inflation à sa cible sera bien plus long que ce qu’anticipe actuellement le marché.

Au 16/11/2022, la performance depuis le début de l’année 2022 est de -8.99%.

Source : Meeschaert AM au 21/11/2022

Le vendredi 11 novembre, la Commission européenne a revu fortement à la baisse ses prévisions pour l’économie européenne pénalisée par les prix de l’énergie, et prédit une entrée en récession au tournant de l’année 2022 et se poursuivant au premier trimestre 2023.

Ce contexte montre la nécessité pour l’Union Européenne de réduire sa dépendance aux hydrocarbures (russes notamment). La transition énergétique est essentielle pour l’avenir de notre planète, mais est aussi un gage d’indépendance énergétique (question de souveraineté). Dans le cadre du fonds Proximité Rendement Durable, la transition énergétique est centrale dans notre allocation. 

À ce titre, nous avons retenu des supports d’investissement largement exposés à cette thématique à l’image du fonds Schroder ISF Global Energy Transition qui a pour objectif d’offrir une croissance du capital à long terme en investissant dans les entreprises impliquées dans la transition vers une économie bas carbone en excluant les énergies fossiles et le nucléaire. Ce fonds intervient sur plusieurs segments de la transition comme la production d’énergies bas carbone et leurs capacités de stockage, mais aussi la gestion des réseaux pour en améliorer la transmission et la distribution.

Proximité Rendement Durable a été lancé en mai 2022.  Source : Meeschaert AM au 21/11/2022

Pour tout renseignement complémentaire, contactez un conseiller.

DISCLAIMERS

Pour une information complète sur la stratégie du support et l’ensemble des frais et risques, nous vous remercions de prendre connaissance du DICI disponible en suivant les liens (survol sur le nom des fonds), et sur simple demande auprès de notre siège. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Risque de perte en capital. Avant tout investissement, il est fortement conseillé à tout investisseur, de procéder, sans se fonder exclusivement sur les informations fournies dans cette newsletter, à l’analyse de sa situation personnelle ainsi qu’à l’analyse des avantages et des risques afin de déterminer le montant qu’il est raisonnable d’investir.

Les informations contenues dans cette newsletter sont arrêtées en date de publication de celle-ci et ne sont donc pas valables dans le temps.

Retour haut de page