Actualités

Bilan des marchés du 18 juillet 2022

Actualités financières

Nous vous proposons de découvrir un nouveau bilan des marchés de la semaine passée, rédigé par Vincent BARBIER, gérant de Proximité Courtage et du Groupement Proximité Partenaires Conseils.

Malgré les craintes, les marchés résistent

Les principaux indices boursiers ont fait preuve de résistance après une semaine encore bien agitée par les mêmes maux que subissent les marchés depuis le début de l’année : inflation, durcissement monétaire et risque de récession.

Après avoir redouté, en milieu de semaine, une future hausse de taux de 100 points de base lors de la prochaine réunion de la banque centrale américaine qui aura lieu dans 10 jours, les investisseurs ont finalement écarté cette hypothèse en fin de semaine en s’appuyant sur la position du président de la FED de St. Louis, James Bullard, favorable à une hausse contenue à 75 points de base.

Les bourses se sont appuyées sur la publication de bons indicateurs en fin de semaine pour appuyer un rebond. L’indice de confiance du moral des ménages américains a progressé à 51,1 après 50,0 en juin alors que le consensus prévoyait en moyenne une baisse à 49,9 et les ventes au détail ont augmenté de 1% le mois dernier contre 0,9% attendu. Le CAC 40 termine à l’équilibre +0,05%, l’Euro Stoxx recule de 0,84%, aux États-Unis, le Dow Jones termine quasi à l’équilibre à -0,16% tandis que le Nasdaq recule de 1,57%.

Il n’en demeure pas moins que la prudence reste de mise tant les motifs d’inquiétudes demeurent : à commencer par le spectre d’une crise énergétique en Europe.

En effet, le gazoduc Nord Stream 1 qui approvisionne, depuis l’Allemagne, toute l’Europe de l’Ouest en gaz russe est à l’arrêt depuis 10 jours; la faute à une turbine défectueuse qui doit être remplacée par des pièces d’équipement fabriquées au Canada.

Cependant, le gouvernement Trudeau a adopté plusieurs paquets de sanctions visant à frapper l’économie de la Russie depuis son invasion en Ukraine, la livraison de matériel à la Russie pour rétablir le gazoduc Nord Stream 1 est donc malvenue…

Cet incident pourrait donner la voie à Moscou pour prétexter d’autres problèmes de maintenance et couper tout approvisionnement en gaz aux pays qui soutiennent l’Ukraine, et ainsi faire pression sur eux en utilisant le gaz comme arme de guerre.

L’euro atteint la parité avec le dollar

Mercredi dernier, un événement majeur s’est produit sur le marché des changes : l’euro est passé sous la parité du dollar à 0,9998, du jamais vu depuis plus de 20 ans !

La liquidité de l’euro-dollar s’est nettement détériorée depuis le début de l’année et ce n’est pas un hasard eu égard aux événements précités et qui touchent particulièrement l’Europe.

Cependant, ce n’est pas tant l’euro qui est faible, mais plutôt le dollar qui est fort, particulièrement dans un contexte de conflits internationaux où il sert de valeur refuge. D’ailleurs, l’euro s’est plutôt apprécié contre d’autres devises comme le Yen japonais ou la Livre britannique.

Les gagnants seront les entreprises exportatrices qui afficheront un prix plus compétitif, l’industrie manufacturière, les entreprises du luxe et de l’aéronautique (Airbus signe la plus forte hausse du CAC 40 avec +8%) mais également les touristes américains, qui devraient avoir plus de pouvoir d’achat en visitant le vieux continent.

À l’inverse, l’impact sera principalement sur le pouvoir d’achat des ménages, car avec la dépréciation de la monnaie européenne, il faut davantage d’euros pour acheter les produits importés en dollars. Sachant que près de la moitié des produits importés dans la zone euro sont facturés en dollars contre moins de 40% en euros…

Point sur notre fonds Panorama Patrimoine

Le fonds Panorama Patrimoine affiche une performance en hausse sur la semaine. Le portefeuille a bénéficié du bon comportement de ses stratégies obligataires, notamment sur les segments du crédit européen et de la dette chinoise tandis que les stratégies sur les dettes d’états ont également contribué favorablement à la performance. Après le fort rebond des dernières semaines, les actions chinoises ont marqué une pause et constituent le principal détracteur à la performance. Le fonds affiche une performance 2022 de -8,67% (au 12/07) avec une exposition actions à 20,5% au 18/07.

Source : Amilton au 18/07/2022

Pour tout renseignement complémentaire, contactez un conseiller.

DISCLAIMERS

Pour une information complète sur la stratégie du support et l’ensemble des frais et risques, nous vous remercions de prendre connaissance du DICI disponible en suivant les liens (survol sur le nom des fonds), et sur simple demande auprès de notre siège. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Risque de perte en capital. Avant tout investissement, il est fortement conseillé à tout investisseur, de procéder, sans se fonder exclusivement sur les informations fournies dans cette newsletter, à l’analyse de sa situation personnelle ainsi qu’à l’analyse des avantages et des risques afin de déterminer le montant qu’il est raisonnable d’investir.

Les informations contenues dans cette newsletter sont arrêtées en date de publication de celle-ci et ne sont donc pas valables dans le temps.

Retour haut de page