Actualités

Bilan des marchés du 14 mars 2022

Actualités financières

Nous vous proposons de découvrir un nouveau bilan des marchés de la semaine passée, rédigé par Vincent BARBIER, gérant de Proximité Courtage et du Groupement Proximité Partenaires Conseils.

Un rebond en trompe l’œil ?

La semaine aura été très agitée sur les marchés avec beaucoup de volatilité et un rebond spectaculaire de 7 % en milieu de semaine pour le CAC 40 qui finit sur une performance de 3,28%.

Les marchés semblent avoir voulu croire à un début de détente dans le conflit russo-ukrainien, appuyé par les propos de Vladimir Poutine qui constatait des avancées positives dans les pourparlers. Une éclaircie qui aura provoqué un repositionnement à l’achat sur des actifs particulièrement malmenés ces dernières semaines.

Le cours d’Électricité de France sur lequel nous nous sommes positionnés au travers du produit Proximité EDF Decrement 0.51 Performance 2022 aura profité de l’intérêt pour le nucléaire afin de lutter contre la dépendance du gaz russe. Le titre est en nette progression sur la semaine (+17%) tout comme Voltalia, spécialisé dans la construction de centrales électriques à partir d’énergies renouvelables, qui grimpe de 31,52%.

La bourse de New York, qui avait mieux résisté que les indices européens face au choc de l’invasion russe en Ukraine, a terminé la semaine dans le rouge dans un contexte géopolitique difficile, mais également plombé par les valeurs technologiques qui pourraient souffrir du tour de vis monétaire attendu la semaine prochaine par la réserve fédérale. Le S&P 500 abandonne 2,88%, le Dow Jones perd 2,00% et le Nasdaq Composite 3,53%.

La détente du pétrole

Le baril de pétrole qui flirtait lundi avec la barre des 140 dollars a perdu près de 13% mercredi et est en baisse de 4,70% sur la semaine.

Ce repli s’explique à la fois par l’espoir des avancées diplomatiques pour mettre fin au conflit qui pourrait aboutir sur l’allégement des sanctions économiques contre la Russie, mais également par la déclaration de l’ambassadeur des Émirats arabes unis à Washington, Yousef al-Otaiba, qui s’est dit favorable à une augmentation de la production de pétrole et souhaite encourager l’OPEP à envisager des niveaux de production plus élevés.

La semaine prochaine sera marquée par l’annonce très probable par la banque centrale américaine du relèvement de ses taux directeurs de 0,25% pour faire face à l’augmentation de l’inflation. La BCE a de son côté jeudi dernier maintenu ses taux, mais prévoit de réduire au plus vite son soutien à l’économie.

Point sur notre fonds Panorama Patrimoine

Malgré une situation toujours instable en Ukraine, l’ouverture de discussions entre la Russie et l’Ukraine pourrait engendrer un rebond marqué des marchés. Nous avons ainsi poursuivi le renforcement des positions du portefeuille afin d’être en mesure de bénéficier d’une amélioration globale du sentiment de marché. Cela s’est traduit par la levée de nos couvertures sur les actions européennes (+5,5%) et le renforcement du secteur bancaire (+1,5%) tandis que nous avons pris des profits partiels sur le secteur minier (-1,3%). Par ailleurs, nous avons déployé nos liquidités pour initier une position sur le crédit d’entreprises européennes (+6%), considérant que le niveau de rendement de ces obligations redonne de l’attractivité à la classe d’actifs. Enfin, nous avons profité de la baisse du cours du peso mexicain pour nous réexposer à la devise (+1,5%) après avoir allégé tactiquement nos positions au début de la crise.

Le fonds Panorama Patrimoine est stable sur la semaine. Le fonds a principalement bénéficié de son exposition aux métaux précieux et à la transition énergétique. Par ailleurs, les couvertures sur les actions européennes et émergentes ont permis de protéger le portefeuille dans un contexte de baisse des actions internationales. Au cours de la semaine, l’exposition aux actions constitue la principale source de contre-performance, en particulier les actions chinoises qui souffrent de la vague de Covid qui touche le pays. Le fonds affiche une performance 2022 de -3,78% (au 09/03) avec une exposition actions renforcée à 28% au 14/03.

Source : Amilton au 14/03/2022

Pour tout renseignement complémentaire, contactez un conseiller.

DISCLAIMERS

Pour une information complète sur la stratégie du support et l’ensemble des frais et risques, nous vous remercions de prendre connaissance du DICI disponible en suivant les liens (survol sur le nom des fonds), et sur simple demande auprès de notre siège. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Risque de perte en capital. Avant tout investissement, il est fortement conseillé à tout investisseur, de procéder, sans se fonder exclusivement sur les informations fournies dans cette newsletter, à l’analyse de sa situation personnelle ainsi qu’à l’analyse des avantages et des risques afin de déterminer le montant qu’il est raisonnable d’investir.

Les informations contenues dans cette newsletter sont arrêtées en date de publication de celle-ci et ne sont donc pas valables dans le temps.

Retour haut de page