FISCALITÉ

 

Le PERP : Une épargne destinée à se constituer un complément de retraite

 

Les étapes du PERP :

Une incitation fiscale attrayante

Les versements dans un PERP viennent chaque année en déduction de votre revenu imposable, dans la limite de votre plafond de déduction global également appelé « plafond épargne retraite » (?). Cela entraîne mécaniquement une économie d'impôt pouvant atteindre 45% qui financera en partie votre PERP.

Le plafond épargne retraite est propre à chaque membre du foyer fiscal. Le cumul de ces plafonds entre membres d'un même foyer fiscal est possible sur simple demande.

Lorsque ce plafond n'est pas complètement utilisé au cours d'une année, l'excédent est utilisable au cours des 3 années suivantes. Toutefois, si les cotisations versées sur le PERP excèdent le plafond, elles ne sont pas reportables.

Opérant en déduction de revenus, le Perp diminue le revenu fiscal du contribuable, qui lorsqu’il  atteint des tranches d’imposition à 30%, 41% ou 45%, bénéficie d’une réduction d’impôt de la même proportion. Ainsi un versement de 10.000 € sur un Perp va générer 4.500 € de réduction d’impôt pour un contribuable atteignant la Tranche Marginale d’Imposition des 45%. 

Exemple de déduction du PERP: 

Contribuable non imposable

Réduction : 10000€ x 0% = 0€ pas de réduction

Imposition à 14%

Réduction : 10000€ x 14% = 1400€ de réduction

Imposition à 30%

Réduction : 10000€ x 30% = 3000€ de réduction

Imposition à 41%

Réduction : 10000€ x 41% = 4100€ de réduction

Imposition à 45%

Réduction : 10000€ x 45% = 4500€ de réduction

Votre capital est bloqué jusqu'à l'âge de la retraite sauf cas particuliers (*)t la sortie se fera obligatoirement en rente viagère. Cette rente est réversible (sur option) à la personne de votre choix.

Le montant de la rente servie est fonction des sommes investies, de la rentabilité du placement et de la durée d'épargne. C'est pourquoi il est recommandé d'initier son effort d'épargne le plus tôt possible.

La vocation du PERP est donc clairement de permettre à chacun de se constituer au travers du temps un complément financier aux régimes obligatoires.

  • Au moment de votre départ à la retraite, vous pouvez demander jusqu’à 20 % de votre capital pour financer vos projets.
  • Pour protéger vos proches, optez pour la rente réversible ou la rente à annuités garanties.

(*) Le PERP peut être débloqué immédiatement dans 6 cas exceptionnels.
Certaines situations permettent de débloquer par anticipation les sommes investies dans le PERP :

  • décès du conjoint ou du partenaire de pacs ;
  • surendettement ;
  • expiration des droits aux allocations de chômage à la suite d'un licenciement ;
  • cessation d'une activité non salariée à la suite d'une liquidation judiciaire ;
  • invalidité 2ème ou 3ème catégorie, absence d'un contrat de travail deux ans après le non-renouvellement d'un mandat social.
  • Si vous êtes primo-accédant vous pouvez obtenir, à l’échéance de votre PERP jusqu’à 100 % de votre épargne pour financer l’achat de votre résidence principale (dans la limite de votre apport personnel pour cet achat).

Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et ne sont pas constantes dans le temps